Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:20

France Un automobiliste irascible frappe un piéton avec une hache

Insulté par un vacancier qu'il avait failli renverser, le conducteur avait piqué la mouche. Il a été condamné à deux ans de prison avec sursis.

L'automobiliste a asséné des coups avec le plat de sa hachette, mais a tout de même blessé le piéton.

L'automobiliste a asséné des coups avec le plat de sa hachette, mais a tout de même blessé le piéton. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les passages piétons en Vendée (F) peuvent s'avérer dangereux. C'est ce qu'a appris à ses dépens un vacancier ce samedi 10 août. Manquant se faire renverser sur l'un d'eux, il a alors enguirlandé l'automobiliste indélicat. Sauf que ce dernier n'a pas du tout apprécié de se faire ainsi houspiller et est sorti de son véhicule, une hachette à la main. Il a asséné deux coups sur le crâne du touriste, mais avec le côté plat de l'outil, bien que les faits se soient déroulés à La Tranche-sur-Mer. L'irascible conducteur, un jeune homme de 24 ans habitant la région, a ensuite repris le volant et s'est enfui, laissant le piéton blessé et choqué.

Alertée, la police a activement recherché le violent personnage, installant des barrages routiers dans la zone et l'a rapidement retrouvé. Celui-ci a comparu ce lundi déjà devant le tribunal des Sables-d'Olonne, rapporte «Ouest-France». La procédure dite de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), si le prévenu avoue les faits, permet en effet d'éviter un procès.

Pour «violence avec usage ou menace d’une arme suivie d’incapacité n’excédant pas huit jours» (la victime, malgré le fait qu'elle présentait des plaies importantes selon 20minutes.fr, est en effet sortie de l'hôpital avec un certificat d'arrêt de travail inférieur à cette durée), l'automobiliste a écopé de deux ans de prison avec sursis. Il devra également verser 2500 euros d'indemnité à sa victime, est interdit de port et de détention d'arme soumise à autorisation durant cinq ans et est privé de permis de conduire pour six mois. Le tribunal exige également qu'il trouve un travail et se fasse soigner. Quant à la hachette, elle a été confisquée.

Créé: 13.08.2019, 16h15


Sondage

Selon vous, faut-il conserver...




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.