Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 05:50

FRANCE Un bébé retrouvé dans des toilettes d'Orly Sud

Une femme de ménage a trouvé un nouveau-né dans des toilettes de l'aéroport parisien d'Orly. Il a été transféré d'urgence à l'hôpital.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouveau-né abandonné a été trouvé vendredi à la mi-journée dans des toilettes de l'aéroport parisien d'Orly, puis transporté à l'hôpital, a-t-on appris de sources concordantes.

C'est «une femme de ménage qui l'a trouvé» et qui a averti les forces de l'ordre, a précisé une source policière. L'enfant, vivant lors de sa découverte, a été transporté en urgence et avec un pronostic vital engagé à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).

«La mère venait d'accoucher»

«Il a été pris en charge de façon très rapide et satisfaisante», a néanmoins précisé le parquet de Créteil, dont un représentant s'est rendu sur place. Le nourrisson a été victime d'une «importante hypothermie», ont relaté deux sources proches de l'enquête, l'une d'elles se montrant optimiste sur les chances de survie de l'enfant.

Selon le parquet, l'enfant, un garçon, a été découvert peu après sa naissance. «La mère venait d'accoucher», a indiqué cette source. Trouvé dans les toilettes de la zone départ de l'aéroport au terminal d'Orly Sud, le bébé était à moitié emmitouflé dans des sacs et du papier, a ajouté une autre source proche du dossier.

Éplucher les images de caméra de surveillance

Une enquête pour retrouver la mère de l'enfant a été confiée à la brigade territoriale de protection de la famille du Val-de-Marne. Selon une source policière, les enquêteurs ont commencé à éplucher les listings des vols et les images de caméra de surveillance.

Vendredi en milieu d'après-midi, les toilettes où a été retrouvé le bébé étaient totalement nettoyées, les usagers de l'aéroport s'y rendant sans se douter de la découverte faite quelques heures plus tôt, a constaté un journaliste. Elles sont situées près des départs de la compagnie Tunisair, dans un endroit relativement peu fréquenté pour une journée de départs.

Les employés sous le choc

«Ça s'est su très vite. Ici, tout le monde est très choqué», explique une employée de l'aéroport. Plusieurs sapeurs-pompiers étaient toujours présents à la sortie de l'aéroport, ainsi que trois représentants de la police aux frontières (PAF) près des toilettes.

Parmi les précédents récents dans le Val-de-Marne, en décembre 2012, un nouveau-né avait été découvert en bonne santé, malgré le froid, devant une salle paroissiale de Champigny-sur-Marne, et, en mars 2011, un garçonnet miraculé avait été trouvé quelques heures après sa naissance près d'une benne à ordures de Sucy-en-Brie. (afp/nxp)

Créé: 13.06.2014, 20h25

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.