Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:27

Canton des Grisons Bijouterie cambriolée trois fois en cinq mois

Une bijouterie à Samnaun (GR), qui avait déjà été attaquée en avril et en mai, a de nouveau été visée par trois malfaiteurs.

Les cambrioleurs ont défoncé la porte d'entrée avec un véhicule tout terrain et ont pratiquement tout emporté.

Les cambrioleurs ont défoncé la porte d'entrée avec un véhicule tout terrain et ont pratiquement tout emporté. Image: KaPo Graubünden

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois individus cagoulés ont dévalisé une bijouterie à Samnaun (GR) dans la nuit de mercredi à jeudi. En deux ans, c'est la quatrième fois que cet établissement est la cible de voleurs.

Les cambrioleurs ont défoncé la porte d'entrée avec un véhicule tout terrain, selon la police cantonale grisonne. Cette dernière a été avertie de l'intrusion peu après quatre heures jeudi matin. Selon les premiers éléments, les cambrioleurs ont pratiquement tout emporté. Interrogée sur le butin, la police ne pouvait pas encore donner d'indications.

Les individus ont pris la fuite dans une Mercedes grise, qui a été aperçue environ une heure plus tard dans la région de Mals dans le Tyrol italien. La police grisonne, assistée par les autorités italiennes et autrichiennes mais aussi les gardes-frontières suisses, recherche les cambrioleurs.

Quatrième fois

La même bijouterie avait déjà été attaquée par cinq hommes armés début avril. Grâce à des indications de la population, quatre cambrioleurs ont pu être arrêtés et une grande partie du butin récupérée. Les voleurs avaient dérobé des montres pour un montant de plus d'un million de francs.

Un mois plus tard, en mai, des cambrioleurs ont dû prendre la fuite sans butin, l'alarme s'étant déclenchée. Leur tentative d'effraction a tout de même occasionné 10'000 francs de dégâts matériels.

En septembre 2016, des voleurs s'en étaient déjà pris à la même bijouterie et avaient emporté des montres haut de gamme d'une valeur de plusieurs centaines de milliers de francs. La police cantonale grisonne avoue ne pas savoir pourquoi cet établissement est une cible répétée des voleurs. (ats/nxp)

Créé: 16.08.2018, 10h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.