Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:40

Fribourg Blessé sous une citerne, un ouvrier héliporté à l'hôpital

Un ouvrier a été grièvement blessé en déplaçant une citerne à mazout à Siviriez, dans le canton de Fribourg.

L’ouvrier grièvement blessé, a été héliporté par la Rega vers un hôpital.

L’ouvrier grièvement blessé, a été héliporté par la Rega vers un hôpital. Image: Police fribourgeoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un grave accident de travail s’est produit mercredi matin à Siviriez, communique la police cantonale fribourgeoise.

Ce mercredi 20 mai aux alentours de 7 h du matin, la police cantonale a été avertie d’un accident de travail dans une menuiserie à Siviriez.

Arrivés sur place, les ambulanciers ont prodigué les premiers soins à l’employé blessé.

Coincé sous la citerne

Selon les premiers éléments d’enquête, il ressort qu’un ouvrier, âgé de 24 ans, déplaçait une citerne à mazout à l’aide d’un élévateur, lorsque brusquement l’élévateur et la citerne se sont renversés sur le côté.

Le malheureux a été projeté au sol et s’est retrouvé coincé sous la citerne. Grièvement blessé, il a été héliporté par la Rega vers un hôpital.

Les sapeurs-pompiers du centre de renfort de Romont et le corps intercommunal de Sapeurs-pompiers de Glâne-Est ont neutralisé les hydrocarbures et mis en place un barrage préventif sur le ruisseau du «Lavaux» pour éviter une pollution.

Une enquête a été ouverte.

Créé: 20.05.2020, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.