Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 10:55

FRIBOURG Il braque une station-service armé d'un couteau

Lundi en fin d'après-midi, un homme a braqué une station service de Villars-sur-Glâne, armé d'un couteau. Un appel à témoins a été lancé.

La police cantonale fribourgeoise a confirmé que l'employée de la station service n'a pas été blessée.

La police cantonale fribourgeoise a confirmé que l'employée de la station service n'a pas été blessée. Image: Police cantonale de Fribourg

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une station-service de Villars-sur-Glâne (FR) a été braquée lundi 17 novembre vers 16h15. Un inconnu masqué a emporté plusieurs milliers de francs après avoir menacé une employée avec un couteau. Celle-ci n'a pas été blessée, a annoncé la police cantonale fribourgeoise en soirée.

Son méfait commis, le malfrat a pris la fuite à pied. Il s'exprimait en français et son visage était dissimulé par un foulard.

Appel à témoins

La police recherche un homme d'1,80 mètre environ, vêtu d’une veste noire et d’un jeans bleu. Au moment des faits, l'homme portait un capuchon avec des rayures bleues et avait le visage dissimulé au moyen d’un foulard à carreaux. Il portait aux pieds des baskets noires avec des semelles blanches.

La police prie toute personne pouvant apporter des éléments sur cet événement de prendre contact avec la Police cantonale Fribourg au 026 305 19 19. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2014, 20h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.