Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 20:21

Inde Brûlée vive alors qu'elle allait porter plainte

Deux hommes sont suspectés d'avoir mis le feu à une femme alors qu'elle se rendait au commissariat pour porter plainte contre eux pour agression sexuelle.

En Inde, les cas d'agression sexuelle sont légion. Ici, des femmes manifestent après la mort d'une enfant de huit violée par un gang en avril dernier.

En Inde, les cas d'agression sexuelle sont légion. Ici, des femmes manifestent après la mort d'une enfant de huit violée par un gang en avril dernier. Image: CHANDAN KHANNA / AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi dernier, une femme de 28 ans a été prise à partie, aspergée de kérosène et brûlée vive par deux frères à Sitapur, en Inde.

Selon «Times of India», la victime se rendait au commissariat local afin d'y déposer une plainte contre les deux hommes pour des faits survenus deux jours plus tôt, lorsque ces derniers lui auraient lancé des remarques obscènes et auraient tenté de l'agresser sexuellement.

La jeune femme serait alors parvenue à s'enfuir pour rallier le bureau de police le plus proche pour y porter plainte une première fois. Sur place, les policiers n'auraient cependant pas voulu l'entendre et l'auraient renvoyée chez elle. Et c'est en se rendant à nouveau au commissariat deux jours plus tard qu'elle aurait été attaquée par les deux frères.

Selon la BBC, la jeune femme, brûlée sur 60% du corps, se trouve dans un état critique. Les deux agresseurs ont quant à eux été arrêtés dimanche. Deux policiers ont également été suspendus pour avoir refusé d'enregistrer la première plainte de la victime. (Le Matin)

Créé: 06.12.2018, 07h51

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.