Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 11:33

Écosse Un bulldog arrache et dévore ses parties génitales

Un jeune homme a été attaqué et mutilé par un chien. Il avait étalé du beurre de cacahuète sur ses parties intimes…

Le chien qui a attaqué le jeune Écossais de 22 ans est un Old English Bulldog (image prétexte).

Le chien qui a attaqué le jeune Écossais de 22 ans est un Old English Bulldog (image prétexte). Image: Éric Aldag/DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un fait divers aussi étrange qu’horrifiant s’est déroulé en Écosse. Les médias britanniques avaient cru à la piste d’une agression organisée mais il semble qu’il n’en soit rien, vient de révéler le «Times».

L’histoire s’est déroulée en septembre. Alertée, la police de l’East Lothian retrouve un jeune homme de 22 ans inconscient dans son appartement d’Haddington. Il est habillé et gît dans une mare de sang.

Les policiers découvrent rapidement que ses parties génitales ont été arrachées. Et dévorées par un chien retrouvé sur place, un Old English Bulldog. Le malheureux jeune homme est mené à l’hôpital, au Royal Infirmary d’Edimbourg. Où il peut être stabilisé et sera placé un temps dans un coma artificiel.

Aucune inculpation

Des médias britanniques avaient expliqué en octobre que les enquêteurs s’intéressaient au propriétaire du chien, qui pourrait être impliqué dans l’attaque. Au final il n’en est rien, assure le «Times». «L’homme était seul avec l’animal quand l’attaque a eu lieu», affirme le quotidien. Qui ajoute une précision troublante. La victime «a appliqué du beurre de cacahuète ou un autre aliment à tartiner dans la zone de son entrejambe avant l’attaque».

Résultat, en l’état personne n’a été inculpé d’une quelconque charge en lien avec ce drame, note le «Daily Mail». Qui ajoute que le chien a été euthanasié avec l’accord de son propriétaire.

(Le Matin)

Créé: 04.11.2018, 12h01

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.