Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 05:19

Allemagne Un bus s'invite dans le hall et se pose sur un escalator

Un accident aussi improbable que spectaculaire a eu lieu à Hambourg. Il n’y a que deux blessés légers.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi après-midi vers 14 heures, un chauffeur a perdu la maîtrise de son bus articulé à la gare routière de Bergedorf, à Hambourg. Il a traversé un vitrage et l’avant du véhicule s’est retrouvé dans un hall, comme suspendu dans le vide, mais en réalité posé sur un escalator…

Le bilan de ce spectaculaire accident est presque miraculeux: le bus était vide et le conducteur souffre de blessures «minimes», selon NDR. Un passant a également de légères blessures. Le bus ne l’a pas heurté: il a seulement été touché par des éclats de verre. Quant à l’escalier roulant, il était à l’arrêt, fermé pour entretien, il n’y avait donc personne dessus.

Les causes de l’accident ne sont pas encore connues mais le chauffeur, 58 ans, est décrit comme expérimenté. Il a fallu déployer de gros moyens pour sortir le bus de quelque 18 tonnes de cette fâcheuse posture. L’avant du véhicule a été soulevé avec un bras de levage extensible puis il a pu être tiré vers l’arrière. 35 pompiers ont participé à l’opération.

R.M.

Créé: 14.05.2020, 10h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.