Samedi 17 août 2019 | Dernière mise à jour 12:47

Drame de TF1 Candeloro témoigne pour la première fois

Le champion de patinage faisait partie des candidats de «Dropped». Il était sur les lieux, au moment de l'accident des deux hélicoptères.

Philippe Candeloro, dans l'avion qui a amené les candidats en Argentine, sur le tournage de «Dropped», le jeu de TF1.

Philippe Candeloro, dans l'avion qui a amené les candidats en Argentine, sur le tournage de «Dropped», le jeu de TF1. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le monde du sport est en deuil depuis ce matin. Trois de ses plus grandes figures, la nageuse Camille Muffat, le boxeur Alexis Vastine et la navigatrice Florence Arthaud ont perdu la vie cette nuit dans un accident d'hélicoptère - tout comme les deux pilotes et cinq membres de la production, survenu aux abords de Villa Castelli en Argentine alors qu'ils participaient à un jeu d'aventure pour TF1, «Dropped». Philippe Candelero, qui faisait également partie des candidats, a fait part de son choc et de son impuissance via la voix de son agent.

« Je l’ai eu très peu de temps après la tragédie. Il m’a dit que quelque chose de très grave était arrivé. Il était essoufflé, tremblant. ll m’a dit que deux hélicoptères de l’émission se sont télescopés. Il m’a dit qu’il était à 500 mètres. Ils avaient les yeux bandés et ont d’abord entendu un bruit énorme. Et ensuite, ils ont couru vers l’accident, ils ont vu les hélicos en flammes. Ils n’ont rien pu faire : l’horreur absolue, a expliqué Alain Leglond à Europe 1. Il ne comprend pas pourquoi eux et pas lui. Eux, ils attendaient leur rotation. C'est-à-dire qu’ils étaient les suivants. Il sanglotait, il était vraiment très choqué. »

Les proches de Camille Muffat, 25 ans, se sont également exprimés au sujet du drame, notamment par le biais de son petit ami, William, contacté par Nice Matin. « Elle était contente, rapporte-t-il. Elle revenait d'Ushuaïa. Elle n'avait pas trop le droit de raconter mais elle me disait que c'était génial. Elle s'éclatait. Elle voulait vraiment faire cette émission». Le jeune homme, qui a dû lui-même informer les parents de sa petite amie, est terrassé par la nouvelle. «J'ai pris la voiture pour aller les trouver, explique-t-il. Ils n'étaient pas au courant. Je vous laisse imaginer la scène. Il est 1h30 du matin, on sonne chez des gens et on leur apprend ça. Je vais m'en souvenir. C'était terrible.»

Chez la famille d'Alexis Vastine, le choc est d'autant plus dur à encaisser. Le jeune boxeur, quadruple médaillé d'or aux Championnats du Monde Militaire et «volé» à deux reprises aux Jeux Olympiques, suite à des arbitrages discutables, avait perdu sa soeur Célie, 22 ans, dans un accident de voiture le mois dernier. Une horrible tragédie pour la famille, qui a perdu deux enfants en l'espace de quelques semaines.

Quant à Florence Arthaud, surnommée affectueusement « la petite fiancée de l'Atlantique » par les français et grande habituée de la Route du Rhum et de la Transat AG2R, elle laisse le monde de la navigation en deuil.

Les autres participants devraient être rapatriés prochainement, comme le confirme Louis Bodin, l'animateur de l'émission. «On a décidé de rentrer tous ensemble, on restera le temps nécessaire pour que l'équipe rentre ensemble dans ces prochains jours», a-t-il déclaré sur RTL.

Créé: 10.03.2015, 16h44

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.