Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 09:57

Suisse Chauffard intercepté dans le canton de Fribourg

Un quinquagénaire a été arrêté samedi dans le canton de Fribourg pour avoir roulé deux fois plus vite que la vitesse maximale autorisée.

Le cas constitue un délit de chauffard.

Le cas constitue un délit de chauffard. Image: Archives/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un automobiliste a été contrôlé samedi en début de soirée alors qu'il circulait à 152 km/h sur un tronçon limité à 80 km/h entre Matran (FR) et Posieux (FR). Son permis de conduire a été saisi sur-le-champ et son véhicule a été séquestré.

Conduit au poste de police, cet homme de 50 ans a été auditionné en présence d'un avocat. Ce cas sera dénoncé à l'autorité compétente, a indiqué mardi la police cantonale fribourgeoise. Il constitue un délit de chauffard.

La veille, une patrouille avait intercepté un automobiliste de 20 ans qui circulait à 128 km/h sur un tronçon où la vitesse était limitée à 80 km/h. Les agents ont constaté que le véhicule roulait non seulement à une vitesse excessive mais qu'il avait subi des modifications illégales. Le permis de circulation et les plaques d'immatriculation ont été saisis. (ats/nxp)

Créé: 23.04.2019, 16h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.