Mardi 7 avril 2020 | Dernière mise à jour 19:38

Bâle-Campagne Un chien attaque un enfant et blesse une femme

Un berger allemand a blessé un enfant en bas âge à la jambe et au fessier à Tenniken (BL). Il a ensuite mordu à plusieurs reprises une femme qui est toujours hospitalisée.

Le berger allemand a été mis à l'écart dans un lieu protégé. Son sort est inconnu.

Le berger allemand a été mis à l'écart dans un lieu protégé. Son sort est inconnu. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une chienne a grièvement mordu une femme de 37 ans après avoir blessé un enfant de 3 ans à Tenniken (BL). Les faits sont survenus jeudi dernier. La trentenaire a été héliportée à l'hôpital, où elle se trouve toujours.

Le drame s'est produit dans le jardin de la propriétaire du canidé. Absente, elle avait demandé à la trentenaire de se rendre chez elle pour laisser la femelle berger allemand aller faire ses besoins dans le jardin, indique mardi la police de Bâle-Campagne, confirmant une information révélée par la «Basler Zeitung».

Attaques dans le jardin

Lorsque la chienne est sortie dans le jardin, elle a d'abord attaqué l'enfant en bas âge et l'a blessé à la jambe et au fessier. Lorsque la femme est intervenue, l'animal s'en est pris à elle en la mordant à plusieurs reprises.

Des voisins sont alors venus au secours de la trentenaire. Les secours ont emmené l'enfant à l'hôpital qu'il a pu quitter entre-temps. Les blessures de la trentenaire étaient, en revanche, si graves qu'elle a dû être héliportée par la Rega. Elle est toujours hospitalisée.

Chien restitué mais pris sous la loupe

La police a saisi la chienne et l'a confié à l'office vétérinaire cantonal qui l'a d'abord placé dans un refuge spécialisé. Des traces de sang ont été relevées sur l'animal.

Entre-temps, il a été restitué à sa propriétaire sous des conditions strictes, indiquent les autorités cantonales. Son cas reste toutefois à l'étude: il s'agit notamment d'établir si la chienne s'était déjà montrée dangereuse dans le passé. Le Ministère public de Bâle-Campagne analyse la possibilité d'ouvrir une procédure pénale dans cette affaire. (ats/nxp)

Créé: 18.06.2019, 11h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.