Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 12:13

Frayeur Un cobra mortel se balade en Allemagne

Les habitants de Herne ont été priés de boucler portes, fenêtres et aérations pour éviter une visite surprise.

Le fuyard est un cobra à monocle.

Le fuyard est un cobra à monocle. Image: Wikipedia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dimanche, un serpent a réussi à s’enfuir d’une habitation à Herne, dans la Ruhr, à l’ouest de l’Allemagne. Depuis, c’est le branle-bas de combat pour le retrouver car il s’agit d’une espèce très venimeuse, un cobra à monocle, théoriquement capable de tuer un homme avec une seule morsure.

Le lieu où il était détenu est relié par les caves à trois autres habitations. Toutes ont été évacuées par précaution, explique le «Spiegel». Une trentaine de personnes ont donc trouvé refuge chez des proches ou dans un centre d’hébergement d’urgence.

Farine et pièges

Tant que le fuyard n’est pas retrouvé, les habitants ont également été priés de fermer leurs portes et fenêtres ainsi que d’obstruer les systèmes de ventilation.

Le cobra qui mesurerait 1,5 mètre environ s’est échappé d’un appartement où se trouvaient une vingtaine d’autres serpents, selon les médias allemands, dont certains également très dangereux. Ils étaient apparemment détenus illégalement.

Les spécialistes espèrent que le serpent n’est pas parti trop loin. Ils ont dispersé de la farine dans les habitations touchées en espérant repérer sa trace. Et ont également disposé des «pièges» constitués de scotch double face pour attraper le cobra.

Créé: 27.08.2019, 17h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.