Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 11:40

France Il commet trois meurtres en sortant de psychiatrie

Un homme, arrêté lundi, est suspecté d'avoir tué trois personnes et d'en avoir agressé trois autres après son passage à l'hôpital.

La police enquête sur les lieux d'un des trois meurtres.

La police enquête sur les lieux d'un des trois meurtres. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 23 ans, qui avait été conduit dimanche soir en hôpital psychiatrique, a été arrêté lundi dans le sud-est de la France, soupçonné d'avoir commis entre-temps trois meurtres et une agression, selon des sources concordantes.

Le jeune homme était connu des services de police pour des vols, des violences et du trafic de stupéfiants, selon une source proche du dossier.

Dimanche soir, il avait été débarqué d'un train où il importunait des voyageurs et avait été conduit à l'hôpital psychiatrique de Valence, selon le parquet de cette ville. «Il a ensuite quitté les lieux», a précisé le procureur Alex Perrin.

Meurtre de trois personnes âgées

Il est soupçonné de s'être ensuite rendu dans la banlieue de Valence, où trois personnes âgées ont été tuées dans la nuit.

Une femme de 80 ans, qui habitait seule, «a été tuée d'un certain nombre de coups de couteaux à son domicile, sans doute pour un motif crapuleux», a indiqué le procureur.

Un couple de 75 ans vivant à quelques kilomètres «a été tué semble-t-il par arme blanche et aurait reçu des coups par objets contondants. Leur véhicule a été dérobé à l'issue de l'agression», a précisé M. Perrin.

Une femme grièvement blessée

La voiture a ensuite été vue sur l'autoroute en direction du sud. Or, lundi matin, trois personnes ont été violemment agressées sur le parking d'une zone commerciale d'Orange, à une centaine de kilomètres au sud de Valence.

Le gérant d'un magasin et un autre homme a été blessé à l'arme blanche et une femme d'une soixantaine d'années a été «très grièvement blessée» à coups de pierres. Elle se trouvait toujours dans un état grave dans la soirée.

Leur agresseur s'est enfui en voiture mais a été contraint de l'abandonner une vingtaine de kilomètres plus loin, après avoir eu un accident. Les enquêteurs ont reconnu le véhicule volé au couple assassiné.

Hospitalisé d'office

Les forces de l'ordre qui avaient installé des barrages dans la région, ont finalement arrêté le suspect «sans heurt» sur le parvis de la gare d'Avignon.

Son état rend impossible son maintien en garde à vue et une hospitalisation d'office est envisagée, a précisé Alex Perrin.

(afp/nxp)

Créé: 26.12.2016, 22h27

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.