Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 09:57

Irlande Condamnée 648 fois, on lui offre une dernière chance

Une Irlandaise de 44 ans a récidivé deux jours après sa sortie de prison. Encore. Mais cette fois, la justice entend l’aider à s’en sortir.

L'Irlandaise multimultirécidiviste avait à nouveau été arrêtée pour un vol à l'étalage par un agent de la Garda, la police irlandaise.

L'Irlandaise multimultirécidiviste avait à nouveau été arrêtée pour un vol à l'étalage par un agent de la Garda, la police irlandaise. Image: Facebook/Garda

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Irlandaise Jennifer Armstrong est sortie de prison le 6 juillet. Elle venait d’y passer 16 mois. Deux jours plus tard, le 8, passablement alcoolisée, elle a été arrêtée à Dublin. Elle avait tenté de voler une bouteille de vin valant un peu moins de dix francs, en la planquant sous ses vêtements. Cette femme de 44 ans est alors retournée brièvement derrière les barreaux avant d’affronter ses juges. Qui l’ont condamnée. Pour la… 648e fois!

Jennifer Armstrong détiendrait ainsi le triste record du plus grand nombre de condamnation de l’histoire irlandaise, selon «The Independent». Toutes pour des délits mineurs: intimidations, agressions, troubles à l’ordre public mais surtout 88 fois pour vol à l’étalage et 216 fois pour «intoxication sur la voie publique».

Extrême pauvreté et dépendances

Un triste record pour une vie décrite comme tragique. SDF, Jennifer Armstrong est prise depuis des années dans un «cercle vicieux» d’extrême pauvreté et de dépendances, a plaidé son avocat. Elle a été cocaïnomane, héroïnomane. S’en est sortie. Mais elle est devenue alcoolique.

L’avocat de Jennifer Armstrong a cependant demandé la clémence de la cour, jurant que sa cliente a réellement plusieurs fois tenté de s’en sortir. «Pouvez-vous lui laisser une dernière chance?», a directement demandé le défenseur de la quadragénaire à la juge Carol Anne Coolican, rapporte «The Herald».

«Jamais eu une telle chance»

La justice est entrée en matière. Jennifer Armstrong a été condamnée à un mois de prison avec sursis. Une peine suspendue durant une période de probation de six mois. Car une place lui sera proposée dans un centre de désintoxication et de réadaptation. Elle aura droit à un hébergement avec un suivi strict et structuré.

La juge lui a demandé si elle avait la volonté de s’engager dans ce programme, relate «The Herald». «C’est ce que je veux votre honneur», a-t-elle répondu. Ajoutant: «Jamais on ne m’avait offert une telle chance par le passé.»

Son destin est désormais entre ses mains.

Créé: 18.07.2019, 08h00

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.