Samedi 14 décembre 2019 | Dernière mise à jour 02:01

Paris Le conducteur qui a agressé un malvoyant placé en garde à vue

L'incident qui s'est déroulé dimanche avait été filmé et diffusé sur les réseaux sociaux, créant un scandale en France.

Le chauffard se dirige vers le malvoyant et son accompagnant. Les coups vont pleuvoir.

Le chauffard se dirige vers le malvoyant et son accompagnant. Les coups vont pleuvoir. Image: Capture écran Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dimanche dernier en plein Paris, alors que deux piétons, dont un malvoyant, s'étaient engagés sur un passage, les malheureux avaient failli être écrasés par une voiture.

Le conducteur était alors sorti de son véhicule et avait giflé l'accompagnant à plusieurs reprises, avant de menacer le malvoyant.

Mais l'automobiliste a été retrouvé et placé en garde à vue mercredi, révèle Le Parisien.

Les images de l'incident, enregistrées par un cycliste, avaient provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. On y voyait le colérique automobiliste frapper l'accompagnant, avant d'agresser l'homme malvoyant. Plusieurs témoins de la scène s'étaient interposés.

Convoqué au commissariat du XIIe arrondissement, le chauffeur s’est rendu de lui même. Il a été placé en garde à vue pour «violence sans Incapacité totale de travail sur une personne vulnérable» et «violence sans ITT»

La Fédération des aveugles et amblyopes de France avait dénoncé lundi dans un tweet une agression «inadmissible».

Créé: 20.06.2019, 08h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.