Jeudi 14 décembre 2017 | Dernière mise à jour 15:36

Genève Un conducteur alcoolisé refuse la prise de sang

Un conducteur, qui a reconnu avoir bu un verre, a refusé de se soumettre à l'éthylotest. Il a été mis à disposition du Ministère public.

Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La police genevoise communique ce jeudi qu'un homme d'origine valaisanne et établi en Haute-Savoie, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur la circulation routière.

Les faits se sont produits jeudi dans la nuit, plus exactement à 3 h du matin. Venant de la place de Jargonnant, l'intéressé - âgé de 41 ans - circulait en voiture tous feux éteints, sur l'avenue Pictet-De-Rochemont en direction de la rue François-Versonnex. Il a été appréhendé par la police à la hauteur de la rue du Jeu-de-l 'Arc.

L'homme est sorti de son véhicule en hurlant «C'est bon, vous m'avez eu» avant de continuer, toujours en criant «Ok j'ai bu de l'alcool, j'ai bu un verre». Mais il a refusé de se soumettre au contrôle. Du coup, il a été emmené au poste où il s'est prêté au test de l'éthylomètre, lequel a confirmé son alcoolémie. Une fois le taux annoncé, l'intéressé, se rendant compte de sa faute, a refusé de signer le document et de reconnaître quoi que ce soit.

Le procureur de service a été avisé de l'incident et a ordonné une prise de sang, qui a encore été refusée par le conducteur alcoolisé.

Fort de ces éléments, le commissaire de service a été avisé de la situation et l'intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

(Comm/nxp)

Créé: 10.08.2017, 16h32


Sondage

A quelle fréquence jouez-vous à l'EuroMillions ou au Swiss Loto?





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters