Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 21:47

France Il conduisait un véhicule en surpoids… de neuf tonnes!

Le conducteur repéré par la gendarmerie quittait l'A9 à la hauteur de Sète. Il paiera une amende de 1620 euros.

Sur Facebook, la gendarmerie de l'Hérault a publié cette photo du véhicule: «Nous rappelons qu’une charge trop importante allonge les distances de freinage et rend le véhicule difficile à maîtriser».

Sur Facebook, la gendarmerie de l'Hérault a publié cette photo du véhicule: «Nous rappelons qu’une charge trop importante allonge les distances de freinage et rend le véhicule difficile à maîtriser». Image: Facebook/Gendarmerie de l'Hérault

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce chauffeur a ce qui s'appelle un compas dans l'oeil. Alors qu'il quittait vendredi matin l'A9 à la hauteur de Sète, l'homme a été intercepté et contrôlé par la gendarmerie. Il faut dire que le véhicule semblait étrangement enfoncé sur ses roues, le dessous de l'engin frottant quasiment le bitume...

Et pour cause: la pesée du fourgon a révélé un excédent de poids de neuf tonnes! Soit 12,5 tonnes au lieu des 3,5 tonnes autorisées. Le conducteur paiera donc une amende de 1620 euros. Son véhicule, lui, a été immobilisé jusqu’à ce que le chargement atteigne un poids conforme à la législation. Il y avait visiblement du boulot.

(Le Matin)

Créé: 22.04.2019, 09h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.