Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:10

Uri Contresens dans le tunnel du Gothard: 5 blessés

Un automobiliste néerlandais a dévié sur la piste opposée, percutant un compatriote en camping-car. L'ouvrage est fermé jusqu'à 18 heures.

Le camping-car qui circulait normalement n'a pu éviter la voiture qui a dévié de sa trajectoire.

Le camping-car qui circulait normalement n'a pu éviter la voiture qui a dévié de sa trajectoire. Image: Police d'Uri

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce lundi, peu après 13 h 45, un automobiliste conduisant un véhicule immatriculé aux Pays-Bas a, pour une raison indéterminée, dévié de sa trajectoire dans le tunnel du Gothard, à environ 1,5 km du portail nord, indique la police uranaise. Il a franchi la double ligne de sécurité et est entré en collision avec un camping-car venant normalement en sens inverse et portant également des plaques néerlandaises. L'automobile a ensuite également heurté un véhicule de livraison, immatriculé dans le canton de Zurich, qui circulait en sens inverse, en direction du sud.

L'accident a fait cinq blessés, dont plusieurs grièvement atteints, qui ont été transportés à l'hôpital par les services d'urgence et la Rega. Le tunnel est fermé jusqu'à 18 heures pour permettre son nettoyage et la remise en état de ses installations endommagées. Une enquête a été ouverte pour connaître les causes exactes de l'accident.

Créé: 19.08.2019, 16h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters