Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:26

Vaud Braquage au Mont-sur-Lausanne: même lieu, même scénario

Un fourgon a été attaqué durant la nuit de mercredi à jeudi dans la zone industrielle «En Budron». Les voleurs ont pris la fuite après avoir incendié les véhicules.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un an après un premier braquage, une nouvelle attaque de fourgon blindé s'est produite jeudi au Mont-sur-Lausanne (VD). Les voleurs, qui ont pu s'emparer d'une partie de l'argent, ont incendié plusieurs véhicules avant de s'enfuir.

L'attaque s'est produite peu après minuit dans la zone industrielle «En Budron». Dans une rue perpendiculaire à la route principale se trouve une société de convoyage de fonds.

Sous la menace d'armes

Lorsque le fourgon est sorti et après quelques dizaines de mètres, les voleurs l'ont braqué en le forçant à s'arrêter. Ils ont contraint les convoyeurs à sortir du véhicule sous la menace d'armes à feu, indique la police cantonale vaudoise sans donner de précisions, notamment sur le nombre d'agresseurs.

Les voleurs ont réussi à s'emparer d'une partie de l'argent. Ils ont ensuite mis le feu aux véhicules, au moins six selon plusieurs témoignages, et sont parvenus à s'enfuir. Un des convoyeurs a été légèrement blessé à la tête, mais sans gravité.

Gros dispositif

La police a déployé de gros moyens pour interpeller les malfrats, avec des patrouilles vaudoises et d'autres cantons ainsi que du Corps de garde-frontières, mais sans succès jusqu'à présent.

Avant de s'enfuir, les voleurs ont mis le feu aux véhicules, au moins six selon plusieurs témoignages. (Vidéo: Keystone - ATS)

Voiture en feu en France voisine

Un véhicules en feu a en outre été signalé dans un parking souterrain d'Ambilly, jeudi vers midi, en France voisine. L'incendie a été rapidement maîtrisé par les sapeurs pompiers. Selon France 3, qui fait état du sinistre, la voiture pourrait avoir servi au braquage survenu au Mont-sur-Lausanne. L'hypothèse n'a été ni confirmée, ni démentie par la police qui précise qu'une enquête est en cours.

L'attaque nocturne spectaculaire, dont des images ont rapidement été diffusées, rappelle beaucoup celle d'avril 2018 à la kalachnikov, pour ainsi dire au même endroit et visant la même société. L'enquête sur ce premier braquage est toujours en cours, selon la police.

Calme avant la tempête?

Interrogé par Keystone-ATS, le syndic du Mont, Jean-Pierre Sueur, a déclaré n'avoir pour l'heure pas reçu de réactions d'inquiétude de la part de la population, même si les images font penser à de «la guerre urbaine«. Peut-être que cela viendra lors du prochain Conseil communal, ajoute-t-il en refusant de céder à l'alarmisme. (ATS/Le Matin)

Créé: 20.06.2019, 10h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.