Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 04:48

Cannes Coups de feu et panique sur le plateau du «Grand Journal»

Le plateau a été évacué le temps de se rendre compte que le perturbateur a tiré deux balles à blanc et que sa grenade était factice

Vidéo: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Grosse frayeur vendredi soir sur le plateau du Grand Journal de Canal+ décentralisé à Cannes. Un homme a tiré en l'air avec un pistolet chargé à blanc. Il était équipé d'une grenade et a conseillé à ses voisins de ne pas rester là, a expliqué Michel Denisot lors de la reprise de l'émission peu après 20h30. Le plateau a été évacué le temps de mettre le perturbateur en état d'arrestation.

Lors de sa reprise d'antenne, Michel Denisot a salué le courage et le professionnalisme de son équipe.

De source concordante, l'homme était armé d'un pistolet à grenaille et d'une grenade factice. Il a tiré deux balles à blanc à proximité du plateau, lors du direct, créant un mouvement de panique. «Il s'agit d'un individu de 42 ans. C'est un déséquilibré qui a été interpellé aussitôt par les CRS», a déclaré à l'AFP Marcel Authier, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) des Alpes-Maritimes.

«C'est un pistolet d'alarme. Il y a eu deux détonations mais personne de blessé», a-t-il ajouté. L'homme a été ceinturé par les forces de l'ordre, qui ont soudain crié «grenade», provoquant un mouvement de panique et l'interruption de l'émission, selon un photographe de l'AFP sur place. Selon des sources policières, l'homme était également armé d'un couteau et d'un cran d'arrêt.

Créé: 17.05.2013, 20h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.