Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 05:04

Jura Un crash qui ravive de douloureux souvenirs en Suisse

L'avion militaire français s’est crashé presque au même endroit qu’un biplace suisse, il y a trois ans. Un député vaudois et sa compagne étaient décédés.

Le biplace vaudois qui s'était crashé en mai 2015.

Le biplace vaudois qui s'était crashé en mai 2015. Image: Valdemar Verissimo/Le Matin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le crash du Mirage 2000D de l’armée française, mercredi, à Mignovillard, dans le département français du Jura, ne peut que rappeler de douloureux souvenirs. Sur place comme en Suisse. «Malheureusement, ce n’est pas la première fois pour nous qu’on se retrouve au cœur d’une gestion de crise de ce genre, puisqu’un dispositif de recherches analogue avait été déployé en mai 2015. Un avion suisse s’était crashé dans la même zone», a expliqué Florent Serrette, maire de Mignovillard, à «L’Est Républicain».

Une vive émotion

C’était le 26 mai 2015. La météo était mauvaise. Un biplace suisse qui avait décollé à Lausanne s’était écrasé dans les sapins. Après deux heures de recherche, les sauveteurs avaient retrouvé les corps sans vie des deux occupants à proximité de l’appareil. Il s’agissait du député vaudois Jean-Marc Chollet et de sa compagne. Le décès de l’élu écologique atypique et très apprécié avait suscité une vive émotion dans le canton.

Deux crashs à peu près au même endroit. Faut-il y voir autre chose qu’une funeste coïncidence? Probablement pas. «L’Est Républicain» parle d'ailleurs de «sinistre hasard».

Reste que ces dernières années, la région Bourgogne-Franche-Comté a été le lieu de drames aéronautiques qui n’ont pas épargné la Suisse. C’est aussi près de Montbéliard, toujours en 2015, qu’un hélicoptère s’était crashé. Le pilote ainsi que quatre membres de la Fédération vaudoise des entrepreneurs avaient trouvé la mort. (Le Matin)

Créé: 10.01.2019, 10h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.