Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 14:10

France La crèche «oublie» le petit Lucas et laisse sa mère en panique

Le petit Lucas, 18 mois, a été retrouvé par la police dans l'établissement déserté à Courbevoie. Il s'était endormi. Ses parents portent plainte.

Le mardi 11 juin 2019, la maman du petit Lucas, 18 mois, arrive à la crèche «Les Malicieux» de Courbevoie. Elle y trouve porte close avec son fils «oublié» à l'intérieur.

Le mardi 11 juin 2019, la maman du petit Lucas, 18 mois, arrive à la crèche «Les Malicieux» de Courbevoie. Elle y trouve porte close avec son fils «oublié» à l'intérieur. Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Panique mardi soir devant la micro-crèche privée «Les Malicieux», à Courbevoie: la mère de Lucas, 18 mois, a constaté avec stupeur que personne ne répondait à l’interphone. Et pour cause, dans la crèche, il n’y avait plus personne… sauf son fils!, indique Le Parisien

En désespoir de cause, la jeune femme a finalement contacté la police qui a réussi à pénétrer dans la crèche en passant par une fenêtre vers 19h30. L'enfant a été retrouvé en bonne santé. Il était tout simplement endormi. Le père de l’enfant a pour sa part déposé plainte le soir même au commissariat de police de Courbevoie.

Si ce père garde la tête froide - « par ailleurs, on est très contents de cette crèche » -, il assure que « les parents sont choqués et certains très remontés. L’erreur est humaine mais il y a des erreurs à ne pas faire… »

Un événement similaire s’était déjà produit à Courbevoie, dans la crèche «Les Galopins» en mai 2012, dans le quartier du Faubourg de l’Arche. Là encore, la police avait dû intervenir pour libérer un bambin de 1 an resté enfermé. (Le Matin)

Créé: 13.06.2019, 08h17


Sondage

La rente à vie que va toucher Pierre Maudet vous choque-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.