Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 12:39

Vaud La déchetterie de St-Prex détruite par un violent incendie

Explosions et flammes oranges ont réveillé la région cette nuit lorsque le bâtiment a été totalement anéanti par le feu, sans qu'il y ait de blessés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des bruits d'explosion à répétition, une grosse lueur orangée: les habitants de St-Prex et des villages environnants ont été tirés de leur sommeil vers 2h30 ce matin. Rapidement alertés, les pompiers du SIS Morget se sont rendus sur place pour constater que la déchetterie de la commune vaudoise était la proie des flammes. L'incendie a pu être maîtrisé vers 6 heures du matin, mais tout le bâtiment, inauguré en 2011, a été détruit, véhicules et bureaux compris, selon 20minutes.ch.

Les pompiers précisent avoir été jusqu'à une cinquantaine au plus fort du sinistre, provenant du SIS Morget et du SPSL (Lausanne). «Des patrouilles de la Police Région Morges et de la Gendarmerie se sont également déplacées, tout comme le Soutien Sanitaire Opérationnel. Des membres de la Municipalité de Saint-Prex, ainsi que des employés communaux se sont également rendus sur place durant la nuit.»

L'intervention s'est poursuivie ce matin, pour refroidir les décombres, sécuriser les lieux et ainsi permettre aux enquêteurs de tenter de trouver les causes de cet incendie. Selon «24 heures», l'herbe coupée entassée en cette période de l'année pourrait être une cause possible du sinistre.

Michel Pralong

Créé: 29.06.2020, 10h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.