Jeudi 9 avril 2020 | Dernière mise à jour 00:38

France Elle se défenestre avec ses trois enfants

Les membres d'une famille sont dans un état critique après une chute du quatrième étage dans le Val-d'Oise.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une femme et ses trois enfants sont hospitalisés dans un état critique après une chute mercredi matin du quatrième étage de leur immeuble de Montmagny dans le Val-d'Oise, a appris l'AFP auprès du parquet de Pontoise, confirmant une information de BFMTV. Un témoin a raconté aux enquêteurs avoir vu cette femme de 44 ans se jeter dans le vide après la chute de ses enfants de cinq, huit et dix ans, a précisé le procureur de la République de Pontoise Yves Jannier.

Ce témoin a alerté les secours à 6h45. Après avoir entendu des cris, il a vu «deux corps au sol au pied de l'immeuble, un troisième corps qui tombe puis la mère en train d'enjamber le balcon», a expliqué Yves Jannier. «Manifestement, ils étaient seuls dans l'appartement. Le mari était au travail», a-t-il ajouté.

Chute de 13 mètres

L'aînée a été héliportée vers l'hôpital d'Amiens. Les deux autres enfants ont été transportés à l'hôpital parisien Necker et la mère à l'hôpital Beaujon (Hauts-de-Seine), «escortés par les services de police», selon la préfecture du Val-d'Oise.

Tous sont dans un état critique après cette chute d'une hauteur de 13 mètres. L'enquête est conduite par le commissariat d'Enghien-les-Bains. (afp/nxp)

Créé: 21.09.2016, 12h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.