Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 04:26

Bienne Ils font dégringoler un bloc de 15 tonnes menaçant la route

Dans une ancienne carrière, un géologue a remarqué un rocher qui pouvait constituer un danger pour la circulation et a décidé d'agir.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il a beaucoup plu la semaine dernière à Bienne. Dans une très ancienne carrière calcaire du pied du Jura, à côté d'un vignoble planté au bord du lac de Bienne, des cailloux ont dévalé la pente, vendredi dernier dans le quartier de Vigneules, faisant craindre le pire.

Dépêché sur place, le géologue Renaud Chantry a pris conscience du danger: «Un bloc de 10 à 15 tonnes menaçait de tomber sur la route». La décision de le faire dévaler la pente artificiellement a été prise rapidement. Après une simulation de trajectoires, le rocher a été ceinturé samedi pour permettre à un tracteur de provoquer sa chute en tirant sur les câbles.

Route fermée

«On espérait sa fragmentation pendant sa chute. Dans le cas contraire, avec son poids, le rocher aurait pu poursuivre sa course sur la route», rapporte l'ingénieur de la société CSD. Voilà pourquoi l'A5 Neuchâtel-Soleure a été fermée dans les deux sens pendant trois heures, entre Bienne et Douanne.

Sur cet axe très fréquenté, la circulation a été déviée au sud du lac de Bienne, via Le Landeron (NE) et Täuffelen (BE). Pour parer au plus pressé, des Legos de béton ont été posés au bas de l'ancienne carrière, sur le bord de la route.

Mise à nu

De mémoire de riverains, aucun éboulement ne s'était produit à cet endroit depuis au moins vingt ans. Mais dans une ancienne carrière où la marne (de la roche sédimentaire) a été mise à nu il y a un siècle, les racines et le vent l'ont disloquée. À tel point que lorsque la marne s'est gorgée d'eau, tout menaçait de s'écrouler.

«La pente instable risque de bouger ces prochaines semaines», avertit Renaud Chantry. Les travaux en préparation consisteront à installer une digue de protection le long de la chaussée, mais aucune intervention n'est prévue dans la roche.

Vincent Donzé

Créé: 09.03.2020, 18h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.