Mardi 7 juillet 2020 | Dernière mise à jour 12:06

France Le dentiste lui demande d'ôter ses écouteurs: il casse tout

Un quadragénaire est devenu enragé lorsque le praticien a voulu qu'il enlève casquette et casque avant de prendre place dans le fauteuil.

Le dentiste trouvait la casquette et les écouteurs peu pratiques pour soigner le patient. Ce dernier n'était pas du même avis.

Le dentiste trouvait la casquette et les écouteurs peu pratiques pour soigner le patient. Ce dernier n'était pas du même avis. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n'avait pas une rage de dents, mais une rage tout court. Vendredi 26 juin dernier, un quadragénaire s'est rendu à son rendez-vous chez le dentiste à Villeurbanne, près de Lyon, raconte «Le Progrès».

Mais au moment de monter sur la chaise, le dentiste lui demande d'enlever sa casquette et ses écouteurs, qu'il portait toujours sur la tête. Et visiblement, la musique n'adoucit pas les mœurs, car l'individu est devenu furieux, a insulté le personnel du cabinet et s'est mis à tout casser.

Alertée, la police est intervenue et a dû le maîtriser. Son coup d'éclat n'est pas une première, puisque l'homme a 27 antécédents judiciaires à son actif. Il a été placé en garde à vue pour comparution immédiate.

Contrairement à ce qu'aurait pu lui faire le dentiste, pas sûr qu'il en sorte blanchi.

Michel Pralong

Créé: 30.06.2020, 14h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.