Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 17:36

Canton de Thurgovie Des ados mettent le feu à une salle de gymnastique

Une vieille salle de gymnastique a été la proie des flammes lundi après-midi à Güttingen (TG). Des adolescents ont été interpellés. Ils ont avoué avoir provoqué l'incendie.

Personne n'a été blessé dans le sinistre mais les dégâts atteignent plusieurs centaines de milliers de francs.

Personne n'a été blessé dans le sinistre mais les dégâts atteignent plusieurs centaines de milliers de francs. Image: KaPo Thurgau

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des adolescents de 14 et 16 ans ont bouté le feu à une vieille salle de gymnastique lundi après-midi à Güttingen. L'incendie a mobilisé une centaine de pompiers qui l'ont rapidement maîtrisé et éteint. Les dégâts atteignent plusieurs centaines de milliers de francs.

Les forces d'intervention ont été alertées vers 16h45 par plusieurs personnes, un incendie ayant éclaté dans la salle de gymnastique. Le travail des pompiers a nécessité la fermeture de deux des principales rues du village, indique la police thurgovienne mardi. Personne n'a été blessé.

En soirée, les enquêteurs ont pu mettre la main sur plusieurs ados âgés de 14 à 16 ans. Ces derniers ont admis avoir provoqué l'incendie. L'enquête doit établir les circonstances exactes du sinistre. La Justice des mineurs a ouvert une instruction pénale. (ats/nxp)

Créé: 02.07.2019, 10h14


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.