Mardi 19 février 2019 | Dernière mise à jour 00:02

Tessin Deux cheminots happés a proximité du tunnel du Gothard

Un terrible accident a eu lieu sur la ligne ferroviaire du Gothard, près d'Airolo. Un train a percuté deux ouvriers. Un cheminot est décédé et son collègue est grièvement blessé.

Deux cheminots fauchés par un train près d'Airolo.
Vidéo: Capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux cheminots se sont fait happer mardi matin par un train sur la ligne ferroviaire du Gothard, près d'Airolo (TI). L'un d'eux est décédé sur les lieux de l'accident, le second, grièvement blessé, a été héliporté dans un hôpital.

Les deux hommes procédaient à des contrôles le long des voies, a indiqué la police cantonale. Ils ont été surpris pour une raison encore indéterminée par une rame de la compagnie régionale Tilo peu avant son entrée dans le tunnel du Gothard par le portail sud. L'ouvrier décédé est un Suisse de 40 ans. Son collègue, 39 ans, est également de nationalité suisse.

Cinq personnes se trouvaient dans le train. Selon le service d'informations ferroviaires, la ligne entre Göschenen (UR) et Airolo (TI) a été fermée durant plusieurs heures pour les besoins de l'enquête. Les express régionaux ont été supprimés et remplacés par un service de bus. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2019, 14h20

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.