Vendredi 21 septembre 2018 | Dernière mise à jour 15:35

Vaud Deux «faux neveux» interpellés

Ils s’apprêtaient à délester des personnes âgées de dizaines de milliers de francs. L’un opérait à Lausanne, l’autre à Mont-sur-Rolle.

Image d'illustration

Image d'illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis le début de l’année, une vingtaine de tentatives ou d’escroqueries dites «au faux neveu a été recensée, précise ce mercredi dans un communiqué la police cantonale vaudoise. La surveillance ayant été renforcée, deux suspects qui venaient récupérer plusieurs dizaines de milliers de francs ont été interpellés dans deux affaires différentes à Lausanne et Mont-sur-Rolle. Des enquêtes pénales ont été ouvertes par le Ministère public.

Depuis le début de l’année, une vingtaine de tentatives ou d’escroqueries dites « au faux neveu» ont eu lieu. Les auteurs ont réussi à extorquer au total 50'000 francs à leur victime. Mais, les victimes potentielles ont flairé l’escroquerie qui n’a donc pas été réalisée.

Un Italien de 87 ans

Les victimes sont majoritairement des personnes âgées et sont contactées sur leur téléphone fixe par des auteurs parlant italien, allemand voire, plus récemment, français. A deux occasions la semaine passée, la police a pu interpeller des suspects avant qu’ils ne récupèrent leur butin.

Un Italien de 87 ans a été contacté, mardi 6 mars, par une soi-disant petite nièce d’Italie qui avait besoin de frs 50'000 francs pour conclure rapidement une affaire en Suisse. Alors qu’il se rendait à sa banque, sur conseil de familiers, il a appelé sa vraie petite nièce et a découvert le pot-aux-roses. Il a immédiatement contacté la police. Qui a pu arrêter un Polonais de 20 ans.

Un Suisse de 61 ans

Un Suisse de 61 ans s’est approché d’une patrouille de gendarmerie en gare de Lausanne, jeudi 8 mars. Il leur a expliqué qu’un soi-disant neveu d’Italie lui avait demandé 92'000 francs pour payer des frais de notaire urgents en Suisse. Alors qu’il avait déjà retiré la moitié de cette somme, il a été mis en garde par une employée d’une de ses banques sur les cas du «faux neveu».

Le lieu de rendez-vous fixé à la victime - un établissement public du quartier de la gare à Lausanne - a été mis sous surveillance par la police. Une Polonaise de 33 ans qui s’apprêtait à récupérer l’argent a été interpelée.

Créé: 14.03.2018, 16h50

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne