Lundi 16 juillet 2018 | Dernière mise à jour 07:00

Bienne (BE) Deux hommes blessés dans une bagarre

La police recherche des informations après une altercation survenue dimanche en fin de journée dans la ville de Bienne.

La police cantonale bernoise a lancé un appel à témoins. (Photo d'illustration)

La police cantonale bernoise a lancé un appel à témoins. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dimanche, à 18h30, la police cantonale bernoise a été informée qu'une bagarre impliquant plusieurs personnes avait lieu aux Prés-de-la-Rive, à Bienne (BE). Selon les premières constatations, une altercation entre quatre hommes a tourné en bagarre. Un homme probablement impliqué et blessé a été trouvé sur place, selon un communiqué de la police. Sur la base des signalements reçus de passants, les forces d'engagement ont pu appréhender à proximité de l'endroit de la bagarre trois autres personnes y étant vraisemblablement impliquées.

L'homme blessé a été transporté en ambulance à l'hôpital. L'un des hommes arrêtés qui avait vraisemblablement aussi été blessé lors de la bagarre a été emmené à l'hôpital par la police.

Les investigations relatives à la bagarre et à d'autres personnes éventuellement impliquées sont en cours. La police cantonale bernoise lance un appel aux témoins. Les personnes en mesure de fournir des informations pertinentes sont priées de s'annoncer au numéro de téléphone +41 32 344 51 11. (comm/nxp)

Créé: 10.07.2018, 11h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.