Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:21

Malte Deux mois de prison... pour un pipi dans une rue!

Un étudiant de 21 ans a uriné dans une ruelle, après une sortie en boîte de nuit. Bien mal lui en a pris.

Deux mois en détention provisoire pour avoir uriné en pleine rue, au petit matin? C'est ce qu'a subi un étudiant à Malte.

Deux mois en détention provisoire pour avoir uriné en pleine rue, au petit matin? C'est ce qu'a subi un étudiant à Malte. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Titouan ne retournera pas de sitôt à Malte. Il vient de sortir de prison, après deux mois passé à l'ombre. Tout ça pour avoir uriné dans une rue.

Le 6 février dernier, l'étudiant nantais de 21 ans avait passé une soirée en boîte de nuit, avec ses potes. Au petit matin, sur le chemin du retour, le voilà qui, pris par une envie pressante, fait pipi dans une ruelle. Pas de bol, une patrouille de police passe là au même moment.

Alors que les policiers lui ordonnent prestement de cesser, Titouan prend peur et s'enfuit. D'autant plus qu'il comprend pas un traître mot de ce qui lui est dit.

Mauvaise pioche puisque la patrouille le poursuit et l'arrête. Direction le commissariat. Un des policiers affirme s'être cassé le doigt durant l'opération. «Ils m'ont tapé tout le long», affirme l'étudiant à RTL.

«Nous, au début, on se disait qu'il était étudiant, européen, qu'il n'avait pas de casier et que ça n'allait donc pas durer», explique la mère de l'infortuné garçon. Le 15 février, la justice maltaise a décidé de renvoyer l'affaire au 27 mars. Titouan est demeuré en détention provisoire jusqu'à jeudi dernier où il a été libéré. Tout ça pour un pipi. Le jeune homme a rejoint Grenade, en Espagne, pour y terminer son année Erasmus.

Créé: 14.04.2019, 16h50

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.