Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 01:47

France Deux morts dans une prise d'otage à Dijon

L'homme armé, qui retenait en otage lundi à son domicile de Dijon les parents de son ex-concubine, a été trouvé mort, ainsi que la mère, par le GIPN.

Google Map

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme armé retenait en otage les parents de son ex-concubine. La police d'intervention a découvert le corps de la mère et du forcené, tandis que le père était en état de choc.

«Le GIPN, intervenu à l'intérieur de l'appartement vers 22H30, a découvert le corps de la dame et de l'auteur de la séquestration, tandis que le conjoint a été retrouvé prostré, en état de choc», a déclaré le procureur de la République à Dijon, Eric Lallement, sans plus de précisions.

On ignore pour l'instant les circonstances du drame et les raisons qui ont poussé le jeune homme de 28 ans à prendre en otages peu avant 16h les parents de son ex-compagne venus récupérer quelques affaires lui appartenant après la rupture du couple.

Antécédents

Appelés par la jeune femme, inquiète de ne pas voir revenir ses parents, les policiers ont été accueillis dans l'après-midi par un coup de feu tiré de l'intérieur de l'appartement, selon le procureur.

Selon le parquet, le preneur d'otages avait déjà été incarcéré pour des faits de violence sur sa précédente compagne.

La Côte-d'Or a connu récemment plusieurs affaires de forcenés, au dénouement plus ou moins dramatique.

Le 1er juillet, après plusieurs heures de surveillance, les gendarmes du GIGN s'étaient introduits au domicile vide d'un jeune homme, soupçonné par ses voisins de s'être retranché, armé, chez lui, près de Dijon.

Et le 27 juin, un forcené de 75 ans, qui s'était retranché avec des armes dans une maison de Savigny-lès-Beaune, avait tiré en direction des gendarmes. Au petit matin, il s'était donné la mort. (afp/nxp)

Créé: 06.08.2012, 23h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.