Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 17:15

Zambie Deux touristes piétinés à mort par un éléphant

S'étant approchés pour prendre une photo, deux voyageurs ont été tués par un pachyderme lors d'un safari dans un parc animalier.

(Image d'illustration) Les cas de touristes pendant des safaris en Afrique sont assez fréquents. (Dimanche 12 novembre 2017)

(Image d'illustration) Les cas de touristes pendant des safaris en Afrique sont assez fréquents. (Dimanche 12 novembre 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux touristes belge et néerlandais ont été piétinés à mort par un éléphant dans un parc animalier de Zambie après s'être approchés trop près du pachyderme pour le photographier, a annoncé dimanche la police.

Les voyageurs ont été tués samedi lors d'un safari au Maramba River Lodge dans la ville touristique de Livingstone (sud), près des chutes Victoria.

«Une Belge de 57 ans et un Néerlandais de 64 ans ont été tués en s'approchant de l'éléphant pour le prendre en photo», a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la police Danny Mwale.

Selon lui, les policiers arrivés sur les lieux ont découvert les deux corps à terre, portant de nombreuses blessures. Les identités des deux touristes n'ont pas été révélées.

Les cas de touristes tués par des animaux sauvages pendant des safaris en Afrique sont assez fréquents. (afp/nxp)

Créé: 12.11.2017, 18h01

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters