Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 20:42

Marseille Le distributeur de billets donne le double de la somme

Le bug a provoqué une longue file de clients qui se disputaient l'accès à la machine. Pour juguler une une quasi-émeute, la police a dû intervenir.

L'appareil s'est soudain montré très généreux. Image prétexte.

L'appareil s'est soudain montré très généreux. Image prétexte. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À Marseille, c'était Noël avant l'heure samedi dans le 14e arrondissement. Un distributeur de billets de la Caisse d'Épargne dysfonctionnait depuis le début de l'après-midi. Une panne pour le moins étrange puisque l'appareil délivrait... le double de la somme demandée. «Tu tapais 20, il donnait 40. Un truc de fou», raconte un témoin à «La Provence».

Pareille aubaine s'est rapidement ébruitée, attirant de nombreux profiteurs. Mais la police n'a été alertée que durant la nuit, raconte le journal. Quand elle est arrivée sur place, le manège n'avait pas cessé. Au contraire, c'était quasi l'émeute, des centaines de personnes se disputant l'accès à la mine d'or. Il a fallu appeler des renforts pour rétablir l'ordre tandis qu'un technicien était enfin contacté. Il a pu mettre le distributeur hors service.

Restera à connaître l'origine de la panne, à savoir si les comptes des clients ont été débités de la somme distribuée ou seulement de la moitié et, dans ce dernier cas, à savoir ce que fera la banque contre les profiteurs.

Michel Pralong

Créé: 09.12.2019, 06h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.