Mardi 18 septembre 2018 | Dernière mise à jour 22:53

Thurgovie Douze vélos de luxe volés saisis à Kreuzlingen

Un véhicule suspect roumain a été intercepté à Kreuzlingen par les gardes-frontière avec une douzaine de vélos de luxe volés.

Image: DR/photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les bicyclettes haut de gamme et vélos électriques volés étaient transportés dans la remorque d'un véhicule immatriculé en Roumanie. Ce type de vol s'est multiplié récemment Outre-Sarine.

Le véhicule suspect a été contrôlé samedi matin par les gardes-frontière. C'est alors qu'ils ont découvert les deux-roues volés, emballés dans des bâches. Ils avaient été dérobés dans les cantons d'Argovie, de Berne et de Lucerne.

Ils ont aussi saisi des maillots de bain féminins de luxe ainsi que des ordinateurs portables. La valeur du butin est estimée à 60'000 francs, indique mardi l'Administration fédérale des douanes. Le conducteur du véhicule incriminé a été remis à la police thurgovienne.

Plusieurs cambriolages massifs sont survenus ces dernières semaines dans des magasins de vélos en Suisse alémanique, Argovie en tête. Fin mai, des inconnus ont emporté des vélos et des vêtements d'une valeur de 100'000 francs à Rheinfelden (AG). Quelques jours plus tôt, 40 vélos d'une valeur totale de 200'000 francs avaient disparu dans un magasin spécialisé à Kleindöttingen (AG). (ats/nxp)

Créé: 12.06.2018, 11h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.