Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 10:09

France Il égorge son chien et le jette à la poubelle

Un homme alcoolisé et drogué a tué son animal, vendredi soir, dans un immeuble de Seraincourt.

Vendredi soir, un homme habitant Seraincourt (F) a égorgé son berger malinois.

Vendredi soir, un homme habitant Seraincourt (F) a égorgé son berger malinois. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vendredi soir, un homme habitant Seraincourt (F) a égorgé son chien, un berger malinois, puis l'a jeté dans le local à poubelles de l'immeuble.

Ce sont des voisins qui ont alerté la police, en entendant l'animal pleurer, avant de découvrir des traces de sang dans les couloirs: «Il y avait du sang partout, c’était horrible. Je n’ai pas dormi de la nuit tellement je suis choquée», explique au Parisien une femme qui habite sur le même étage que le suspect.

«Il a l’habitude de le battre mais là, j’ai trouvé ça bizarre. Je l’ai entendu sortir et quand il est remonté, j’ai ouvert ma porte. C’est là que j’ai vu les traînées de sang dans le couloir qui mène à son appartement», ajoute-t-elle.

Lorsque les forces de l'ordre sont intervenues dans l'appartement de l'homme au chien, il est apparu très agité, fortement alcoolisé et probablement sous l'emprise de stupéfiants. (Le Matin)

Créé: 12.03.2018, 11h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.