Mercredi 16 octobre 2019 | Dernière mise à jour 18:55

Texas Elle risque la prison pour avoir servi à boire à un futur tueur

Près de deux ans après une tuerie qui a fait huit morts, une jeune femme a été arrêtée à cause d’une loi surprenante.

Le «crime» de Lindsey Glass? Avoir servi de l'alcool a un homme qui a ensuite tué huit personnes.

Le «crime» de Lindsey Glass? Avoir servi de l'alcool a un homme qui a ensuite tué huit personnes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans une maison, à Plano, au Texas, des amis se sont réunis pour regarder un match de football américain. Vers 8 heures du soir, un homme est entré. Il se nommait Spencer Hight et s'est mis à ouvrir le feu. Il avait tiré à au moins trente reprises lorsque la police l’a finalement abattu. Il a tué huit personnes, presque tous dans la vingtaine. C’était en septembre 2017. Mais plus d’un an et demi plus tard, une personne vient d’être arrêtée dans cette sordide affaire. La barmaid qui avait servi le tueur avant le drame…

Serveuse de 27 ans, Lindsey Glass a été inculpée pour avoir violé le Texas Alcoholic Beverage Code. Une loi de l’État qui punit qui «vend une boisson alcoolisée à un ivrogne notoire ou à une personne saoule ou mentalement dérangée.» Elle risque jusqu’à un an de prison, précise «The Independent».

Une manœuvre pour désigner un responsable

L’autopsie a bien révélé que le tueur était fortement alcoolisé au moment des faits. «Ce qu’il a commis est un cauchemar», a réagi Scott Palmer, l’avocat de la serveuse. «Mais blâmer un barman deux ans après n’est pas la justice mais une manœuvre pour désigner un responsable».

Avocat représentant quatre des victimes, Daniel Garrigan s’est dit surpris que la police ait mis si longtemps avant de poursuivre Lindsey Glass. Mais il a tenu le discours inverse de son confrère. «Ce qu’elle a fait était clairement inapproprié. Si elle avait appelé la police ou stoppé la consommation d’alcool, ces victimes pourraient bien être toujours en vie», a-t-il déclaré au «Washington Post». «Je ne pense pas que lui demander des comptes soit inapproprié».

Une loi peu appliquée

Ce cas étrange agite les juristes aux États-Unis. Certains notent que l’infraction présumée de la serveuse – servir de l’alcool à un homme alcoolisé – devrait être jugée sans tenir compte de ce qui a suivi. Ou qu’il semble injuste d’invoquer cette loi texane habituellement très peu appliquée. «Les charges contre Lindsey Glass semblent être une conséquence des homicides», commente le professeur de droit de Washington Jonathan Turley. Alors qu’elles devraient découler du fait d’avoir servi de l’alcool à une personne ivre.

Des documents judiciaires semblent prouver que la serveuse savait qu'elle ne devait pas servir de l'alcool à Spencer Hight. Mais la presse américaine explique aussi que la serveuse, face au comportement inquiétant du futur tueur, avait demandé à son patron si elle devait appeler la police. Il lui avait dit «non»… Et il est précisé que Lindsey Glass a perdu une amie proche dans la tuerie.

Créé: 09.05.2019, 11h29


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.