Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:58

Mystère On empoisonne ses arbres!

Le jardin d’une octogénaire de Pully (VD) est victime d’étranges sabotages. Une plainte va être déposée.

Image: Andree-Noelle Pot

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

 «Qui peut bien s’acharner sur moi alors que je ne me connais aucun ennemi et encore moins dans mon quartier?» interroge Asa Lanova. Depuis l’été dernier, les arbres de la Lausannoise de 80 ans sont mystérieusement empoisonnés un à un. L’octogénaire qui fut danseuse professionnelle notamment aux côtés de Maurice Béjart puis écrivaine se revendique «grande amoureuse des arbres».

Trois «morts» en trois mois

Début juillet, elle découvre que dans son sommeil quelqu’un a taillé sans raison ni logique apparente le rosier grimpant ornant la façade de la maison de famille avec vue sur le Léman qu’elle occupe à Pully (VD). «Aucune feuille ni rose fanée n’avait été laissée sur place. Une personne avait donc fait ça sciemment en veillant à ne laisser aucune trace», s’indigne l’ex-danseuse classique.

Rebelote un mois plus tard. Le bouleau se met soudainement à sécher de jour en jour. En quatre semaines, il l’est totalement. Des professionnels constatent que le tronc est entaillé discrètement en deux endroits distincts. C’est par ces orifices qu’il aurait été empoisonné. «Soit au mercure, soit à la javel», précise Asa Lanova.

Une plainte déposée

En septembre enfin, juste après le passage des jardiniers, la Lausannoise constate qu’un crochet métallique a été vissé dans l’un de ses grands conifères. Dix jours plus tard, il commence à sécher. «A qui profitent ces crimes?» s’interroge Asa Lanova qui a déjà sa petite idée en tête. A un voisin malveillant? A un ennemi de la nature? A de mauvais plaisantins? Une plainte pénale contre X va être déposée. Elle pourrait permettre de tirer au clair ces mystérieux empoisonnements. (Le Matin)

Créé: 12.11.2013, 13h15

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.