Mercredi 26 septembre 2018 | Dernière mise à jour 10:36

Belgique Enceinte, elle se tue en voiture sur la route de la maternité

Alors qu'elle allait accoucher, une jeune mère a perdu la vie dans un choc frontal, près de Tournai. Le bébé qu'elle portait n'a pas survécu, également.

Le choc a été d'une violence extrême. La maman enceinte est morte, bébé également. Le père est dans un état critique.
(Image d'illustration)

Le choc a été d'une violence extrême. La maman enceinte est morte, bébé également. Le père est dans un état critique. (Image d'illustration) Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est sur la route de la maternité, alors qu'elle devait donner naissance à son enfant, que Nikitiana est décédée à 23 ans.

L'accident, épouvantable, s'est déroulé non loin de Tournai, en Belgique, dans la nuit de samedi à dimanche, relate La Voix du Nord.

Le bébé que portait la malheureuse maman est également mort lors du choc frontal. Il n'a pas pu être sauvé par les secours rapidement arrivés sur place. Le père, lui, a été transporté dans un état critique à l’hôpital.

Détail cruel, Nikitiana avait posté sur Facebook le message suivant: «Future maman pour mai».

Un expert a été désigné pour déterminer les circonstances de l’accident. Le conducteur de l’autre véhicule est plus légèrement blessé. (Le Matin)

Créé: 17.04.2018, 09h18

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.