Mardi 12 décembre 2017 | Dernière mise à jour 09:05

Andermatt (UR) Une erreur d'aiguillage à l'origine de l'accident

L'accident ferroviaire qui a fait 35 blessés légers le mois dernier en gare d'Andermatt (UR) est dû à une faute d'aiguillage.

Photo prise après l'accident.

Photo prise après l'accident. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plusieurs règles de procédure de sécurité n'ont pas été respectées dans cet accident, écrit le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) dans son rapport publié jeudi. En gare d'Andermatt, les aiguillages sont activés, un par un, par le chef de gare en cas de manœuvre. Or, l'enquête du SESE n'a révélé aucun problème technique.

L'accident est survenu le 11 septembre dernier peu après 11h30. Un train régional de la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn venait d'arriver à Andermatt en provenance de Disentis (GR). Il devait ensuite faire demi-tour pour regagner Disentis. Pour ce faire, la locomotive a dû être détachée du convoi pour se positionner à son autre extrémité en empruntant une voie parallèle.

Marche arrière sur la même voie

Durant cette manoeuvre, la locomotive est toutefois restée, par erreur, sur la même voie que ses wagons arrêtés, l'aiguillage n'ayant pas été activé. Au lieu de les longer sur l'autre voie, elle a percuté le convoi en marche arrière, malgré un freinage d'urgence enclenché 25 à 30 mètres avant la collision. L'impact a eu lieu à une vitesse de 17 km/h. La locomotive roulait à 22 km/h avant le freinage.

Selon le rapport du SESE, l'aiguillage situé du côté où la locomotive devait aller se placer était activé, mais pas celui qui devait permettre à la locomotive d'effectuer sa manoeuvre initiale. Au total, 35 personnes ont été légèrement blessées, dont des adolescents en excursion avec leurs classes d'école.

Mesures disciplinaires

La Matterhorn Gotthard Bahn a pris des mesures disciplinaires immédiates après l'accident, indique à l'ats une porte-parole de la compagnie. Elle a en outre lancé une campagne interne de sensibilisation pour le respect des procédures de sécurité. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2017, 15h46


Sondage

Faut-il que l'exploration de la Lune reprenne?





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters