Dimanche 24 mars 2019 | Dernière mise à jour 11:37

France L'étrangleur d'Yverdon écope de 25 ans de prison

L'homme qui avait étranglé sa compagne à Yverdon-les-Bains en janvier 2017 a été condamné à 25 ans de prison en France.

L'enquête des policiers à Yverdon-les-Bains s'était rapidement orientée vers le compagnon de la victime.

L'enquête des policiers à Yverdon-les-Bains s'était rapidement orientée vers le compagnon de la victime. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Français qui a mortellement étranglé sa compagne à Yverdon-les-Bains (VD) fin 2017 a écopé de 25 ans de prison. Le verdict a été rendu vendredi en fin de journée à la Cour d'assises de Besançon (F).

La substitut du procureur de la République de Besançon avait requis en matinée 30 ans de prison contre ce Français de 37 ans, relève un journaliste de «24 Heures», présent sur place et contacté par Keystone-ATS. De leur côté, les avocats de la défense avaient reconnu les coups ayant entraîné la mort, sans l'intention de la donner.

A noter que le président du tribunal n'a pas motivé vendredi le jugement. Un arrêt sera rendu ultérieurement.

Les faits remontent au 22 janvier 2017. Ne supportant pas l'idée d'une séparation, le Français, originaire du Haut-Doubs, avait tué sa compagne par strangulation. Le corps de la victime, alors âgée de 30 ans, avait été retrouvé le lendemain dans son appartement à Yverdon, en présence de son bébé de sept mois.

L'enquête s'était rapidement orientée vers le compagnon de la victime. Chauffeur-livreur en Suisse romande, il ne s'était pas présenté à son travail le lendemain du crime. Il avait été interpellé quelques jours plus tard dans un hôtel de Nîmes (F). La France n'extradant pas ses ressortissants, c'est le Parquet de Besançon qui a dirigé l'enquête. (ats/nxp)

Créé: 15.03.2019, 17h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.