Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 14:16

Drame Etudiante assassinée à Genève

La police recherche activement un suspect d'origine africaine qui l’a frappée à coups de barre de fer.

C'est ici que l'agression a eu lieu.

C'est ici que l'agression a eu lieu. Image: Christian Bonzon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Hier soir, dans le quartier des Hôpitaux universitaires de Genève, une étudiante d’origine italienne de 29 ans a été agressée par un homme qui s’en est pris à elle avec une barre de fer. La jeune femme rentrait à son domicile lorsqu’elle a été subitement attaquée par un individu qui en voulait, semble-t-il, à son sac. La malheureuse a eu le crâne fracassé et est décédée à l’hôpital cantonal des suites de ses blessures.

Devant l'allée du 22 avenue de la Croisette, à deux pas de l'hôpital de pédiatrie, on voit encore des traces de sang sur le trottoir. François, 54 ans, qui habite l'allée, a vu la jeune femme entourée des secouristes, juste à côté d'une Suzuki swift blanche aux plaques françaises. Il a aussi vu l'arme du crime. «C'était comme un pied de chaise, en métal, d'une longueur de 60 - 70 centimètres. Les policiers l'ont pris en mis dans un sac plastique», poursuit François.

Cynthia, une jeune femme qui habite la rue a encore les larmes aux yeux en évoquant l'agression: «Je suis rentrée cinq minutes avant elle. J'ai le même âge. Cela aurait pu être moi. J'ai vraiment espéré que cette jeune femme soit juste blessée et qu'elle survive...Dites-moi que l'on va arrêter cet individu!»

La police recherche activement un suspect d'origine africaine dans les 20-30 ans, mesurant dans les 190 cm. Les éventuels témoins sont priés de contacter la brigade criminelle de la police genevoise au numéro 022 427 72 40.

Créé: 12.04.2016, 13h55

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters