Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 03:57

Canton de Schwytz Un Eurocity stoppé après une alerte à la bombe

La police schwyzoise a stoppé un train Eurocity mardi soir près de la gare d'Arth-Goldau. Un passager avait menacé de faire exploser une bombe.

Image: DR/photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le trafic ferroviaire sur l'axe du Gothard a été perturbé pendant près de deux heures, en raison d'une alerte à la bombe.

L'alerte a été donnée vers 17h30 depuis l'intérieur de l'Eurocity Milan-Zurich, a expliqué à Keystone-ATS le responsable de la communication de la police schwyzoise Florian Grossmann. Un homme au comportement singulier a menacé de faire sauter une bombe.

La police a laissé le train traverser la gare d'Arth-Goldau et le personnel de bord l'a stoppé peu après. La police a déployé un important dispositif et bouclé la gare.

Une unité spéciale a pris le convoi d'assaut et arrêté le passager en question. Aucun engin explosif n'a été découvert lors de la fouille du train long de 350 mètres, qui a pu poursuivre son trajet.

Selon un communiqué de la police, l'homme arrêté est un Italien de 30 ans. Bien que l'homme ait été interrogé, ses motifs n'étaient pas encore connus en toute foin de soirée. En plus de la police, l'intervention des pompiers a également été nécessaire. La gare a été rouverte vers 19h30. L'opération a entraîné de nombreux retards et suppressions de trains sur l'axe du Gothard. (ats/nxp)

Créé: 06.11.2018, 21h35

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.