Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 19:55

Crime «Il est évident que Bernard Laroche a enlevé Grégory»

Premier gendarme à avoir enquêté sur le meurtre de Grégory Villemin, Etienne Sesmat est convaincu que Murielle Bolle ment, quand elle affirme que feu son beau-frère Bernard Laroche n'est pour rien dans la disparition de l'enfant, en 1984.

Vidéo: Dailymotion/NRJ12


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Invité mardi sur NRJ12, Etienne Sesmat, premier gendarme chargé d'enquêter sur la mort du petit Grégory en 1984, n'a pas mâché ses mots.

Devant les caméras de l'émission «Crimes et faits divers: la quotidienne», l'ancien policier est revenu sur les déclarations de Murielle Bolle, témoin no 1 de l'affaire qui avait, lors d'une garde à vue organisée à l'époque, avoué que son beau-frère Bernard Laroche était l'auteur de l'enlèvement de Grégory Villemin, 4 ans. L'enfant avait été plus tard retrouvé mort dans la Vologne. Son ou ses assassins n'ont, à ce jour, jamais été démasqués.

«Je n'accuse pas, mais je me défends.»

La jeune Murielle Bolle s'était ensuite rétractée, accusant les gendarmes d'avoir fait pression sur elle, afin d'obtenir les fameux aveux. Une théorie qu'elle a réaffirmé dans son livre «Briser le silence» paru ce mois-ci. «Non seulement, elle ment mais elle nous calomnie. Je n'accuse pas, mais je me défends, a expliqué Etienne Sesmat sur NRJ12. Les gendarmes ne se sont pas comportés comme des salauds. Moi et mes hommes avons agi de manière totalement rigoureuse et carrée.»

Et d'ajouter face à Jean-Marc Morandini: «Ce serait présomptueux de dire [qui a tué Grégory]. Dans ce dossier qui n'est pas vide, on se rend compte qu'après 34 ans (...) il n'y a pas 36 hypothèses possibles. (...) La justice est dans l'embarras, parce que la personne clef de l'affaire a disparu. C'est Bernard Laroche (...) C'est évident que c'est lui qui a enlevé l'enfant. C'est ce qui ressort de tout le dossier. (...) Je me retranche derrière la position de la justice. La justice dit que c'est très certainement Bernard Laroche qui a enlevé l'enfant. Et Murielle Bolle était avec lui. Probablement à son corps défendant. Elle était là, elle l'accompagnait.»

Créé: 21.11.2018, 15h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.