Lundi 24 septembre 2018 | Dernière mise à jour 02:09

Angleterre Exorciste, sa copine le vire car il ramène un démon chez lui!

Un fantôme agressif s'est vengé de Ed Booker, exorciste, en s'attaquant à sa compagne. Du coup, cette dernière a congédié le jeune homme.

Voici le spectre vengeur, immortalisé par Ed Booker.

Voici le spectre vengeur, immortalisé par Ed Booker. Image: Triangle News

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis de nombreuses années, Ed Booker, 37 ans, est chasseur de fantôme et exorciste dans le West Sussex, en Angleterre. Mais le pauvre vient de vivre une malheureuse expérience: sa compagne vient de le larguer. Une séparation d'autant plus délicate qu'elle a été provoquée... par un spectre!

En effet, Donna Hall, l'ex-petite amie d'Ed, assure avoir été agressée chez elle par un fantôme mesurant 2 mètres. L'agressif ectoplasme aurait suivi l'exorciste après une séance de désenvoûtement musclée, afin de se venger.

«Mon ex a été attaquée et il l’a plaquée au sol. J’ai fait venir des médiums chez moi et ils ont été attaqués eux aussi», explique Ed Booker à nos confrères du Daily Mail. Le chasseur de fantôme avoue se sentir désarmé face à l'agressivité du fameux spectre. «Ce fantôme est en train de détruire ma vie», lâche-t-il, désemparé.

Il se souvient bien de la séance de désenvoûtement ayant supposément fâché le vilain Casper: «J’ai eu un mauvais pressentiment dès que nous avons passé la porte, se rappelle-t-il. Même les sceptiques dans le groupe ne voulaient pas entrer.»

Reste donc qu'Ed Booker doit vivre avec l'ectoplasme rageur collé aux basques: «Je ne sais pas pourquoi il me veut. (...) Il est attaché à moi», lâche notre malheureux ghostbuster qui dit, depuis, avoir des problèmes de santé.

Des associations de médiums ont proposé à l'infortuné chasseur de lui venir en aide.

(Le Matin)

Créé: 13.06.2018, 18h46

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.