Samedi 25 novembre 2017 | Dernière mise à jour 07:00

Justice La curatrice qui a plumé sa protégée a été condamnée

L'ex-politicienne qui a détourné près d'un demi million à sa pupille, une vieille dame de 80 ans, écope de trois ans de prison dont six mois ferme.

La retraitée, qui vit dans cet EMS près de la gare Cornavin, n'était pas en état de venir au procès de son ancienne curatrice

La retraitée, qui vit dans cet EMS près de la gare Cornavin, n'était pas en état de venir au procès de son ancienne curatrice Image: Sébastien Anex

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La quadragénaire genevoise qui a détourné 488'000 francs à une octogénaire, alors qu'elle officiait comme curatrice, a été condamnée par le Tribunal correctionnel de Genève pour escroquerie par métier, faux dans les titres, abus de confiance et gestion déloyale.

Hier, le premier procureur Yves Bertossa avait requis trois ans de prison, relevant la longue durée des actes commis par l'accusée: onze ans. Onze ans pendant lesquels elle était censée s'occuper de son argent. Et non la plumer. Le premier procureur ne n'était pas opposé à une peine de prison avec sursis. Cette ancienne membre du PDC, qui avait brigué la Cour des Comptes, avait ensuite rejoint les rangs du MCG, où elle avait été candidate au Conseil d'Etat. Elle a depuis quitté la politique. Titulaire désormais d'un master en théologie, elle souhaite aujourd'hui exercer la profession de pasteure.

Le tribunal a estimé qu'un sursis complet n'était pas envisageable. L'accusée écope de trois ans de prison dont six mois ferme. Une peine qu'elle pourra probablement effectuer avec un bracelet électronique. Mais ça c'est de la musique d'avenir. La défense, représentée par l'ancien procureur général, Danuel Zappelli, a d'ores et déjà annoncé son intention de faire appel. L'avocat et curateur de la victime, Philippe Juvet, se déclare pour sa part satisfait du verdict. «On est aussi très soulagé qu'elle n'ait pas été élue à la Cour des Comptes. Car si elle avait géré aussi mal les comptes de la République...» (Le Matin)

Créé: 03.10.2017, 17h13


Sondage

Profitez-vous pleinement du Black Friday?





Sondage

Parvenez-vous à épargner, chaque mois?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.