Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 17:40

Meurtre d'Adeline Fabrice A. à nouveau devant les juges

Fabrice A. comparaît à partir de lundi à Genève pour le meurtre présumé d'Adeline. Pour ce deuxième procès, le tribunal doit tout reprendre de zéro.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le deuxième procès de Fabrice A., meurtrier présumé de la sociothérapeute Adeline, s'ouvre lundi matin à Genève. Les juges devront faire table rase des premières audiences, soudainement interrompues il y a huit mois.

De nouveaux magistrats ont été désignés suite à la récusation de l'ensemble du Tribunal criminel. L'impartialité des juges qui avaient mené les débats en octobre dernier avait été remise en cause par la défense.

Le nouveau Tribunal criminel devra tout reprendre à zéro. Fabrice A., 42 ans, sera à nouveau entendu, de même que les experts psychiatres. Leurs déclarations sont très attendues, car elles serviront de base pour prononcer ou non un internement à vie, l'enjeu central de ce procès.

Des aveux lors du 1er procès

Déjà condamné à un total de vingt ans de prison pour deux viols, Fabrice A., alors détenu au centre de sociothérapie de la Pâquerette, avait bénéficié en septembre 2013 d'une sortie accompagnée dans un centre équestre. Seul avec Adeline, sa sociothérapeute, il l'avait attachée à un arbre avant de lui trancher la gorge.

Fabrice A. doit répondre d'assassinat, de séquestration, de contrainte sexuelle et de viol. Lors de son premier procès, il avait finalement admis avoir prévu d'égorger la jeune femme. Ces déclarations, comme le reste, n'ont toutefois théoriquement pas existé. (ats/nxp)

Créé: 15.05.2017, 05h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.