Mardi 23 avril 2019 | Dernière mise à jour 00:15

Tessin Famille tuée sur l'A2: le camionneur acquitté

Le chauffeur du poids lourd qui a provoqué la mort de quatre personnes, en juillet 2016 près de Quinto (TI), a comparu ce lundi devant la justice tessinoise.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un terrible drame s'était produit sur l'A2 près de Quinto (TI), fin juillet 2016. Un camionneur avait violemment percuté une voiture immatriculée en Allemagne, qui se trouvait à la fin d'une colonne due à un bouchon. La voiture avait alors été écrasée contre le poids lourd qui la précédait. Les quatre occupants - père, mère et deux enfants mineurs - étaient décédés sur place.

Le chauffeur du poids lourd, un Italien de 52 ans, comparaît ce lundi devant la justice tessinoise pour homicides par négligence et infraction grave aux normes de la circulation routière. Il devra alors faire face aux proches des victimes, venus assister à l'audience qui a débuté à 9h30, écrit «Blick».

Morts sur le coup

Le jour du drame, la famille allemande rentrait de vacances quand elle était tombée dans les traditionnels bouchons du Gothard. Il était 12h08 quand le camion du prévenu a percuté l'arrière de leur auto avec une vitesse de 90 km/h. Les occupants étaient morts sur le coup.

Le camionneur, lui, avait subi de graves blessures. Il avait passé plusieurs semaines aux soins intensifs. «Aujourd'hui encore il se déplace en béquilles et ne peut pas travailler», explique l'avocat de la défense, interrogé par le quotidien alémanique. Selon l'homme de loi, tous sont des victimes dans cette tragique affaire... «aussi mon client».

Pas d'alcool ou de drogue dans le sang

Selon l'avocat, le camionneur souffre de narcolepsie, un trouble provoquant des assoupissements soudains et incontrôlés. Le chauffeur de poids lourd ignorait sa maladie au moment des faits, assure l'homme de loi. Selon la RSI, le centre du sommeil de l'hôpital de Lugano a confirmé le diagnostic de la narcolepsie. Les tests réalisés juste après l'accident n'avaient par ailleurs révélé aucune trace d'alcool ou de drogue dans le sang.

Le verdict est tombé en fin de journée. Le chauffeur est acquitté. Il n'a pas été prouvé que le camionneur ait commis une faute, a indiqué le président du Tribunal. (Le Matin)

Créé: 11.03.2019, 11h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.