Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 10:09

Zurich Des faux policiers lui soutirent 3,6 millions

En se faisant passer pour des policiers, des escrocs ont incité une Zurichoise à leur verser pour 3.6 millions de francs.

Les autorités appellent la population à se montrer méfiante lorsque de prétendus policiers l'incitent à retirer, verser ou transmettre de l'argent. La vraie police ne réclame jamais de l'argent ou des données bancaires.

Les autorités appellent la population à se montrer méfiante lorsque de prétendus policiers l'incitent à retirer, verser ou transmettre de l'argent. La vraie police ne réclame jamais de l'argent ou des données bancaires. Image: Photo archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des escrocs ont soutiré 3,6 millions de francs à une femme dans le canton de Zurich, en se faisant passer pour des policiers. Par téléphone, ils l'ont incitée à leur verser ses économies prétendument menacées par des voleurs et des employés de banque.

Les malfaiteurs ont contacté leur victime en novembre dernier, indique mercredi la police cantonale. Une inconnue se présentant comme une policière lui a fait croire que des voleurs visaient son compte en banque et que des employés de la banque étaient impliqués dans l'affaire.

Contact quotidien durant des mois

La fausse policière a insisté sur le fait que la personne contactée ne devait parler de ce cas à personne afin de ne pas mettre en danger la prétendue enquête en cours. Durant plusieurs mois, la victime a reçu chaque jour un appel de la fausse policière ou d'un de ses complices et soi-disant collègues.

Les malfaiteurs ont réussi à se faire passer pour des personnes empathiques. De cette manière, ils ont pu manipuler leur victime de manière sournoise et en faisant usage de pression psychique, écrit la police.

Ainsi, la victime a régulièrement effectué des versements électroniques à ses escrocs durant plusieurs mois pour un montant total de 3,6 millions de francs. L'enquête de la police et du Ministère public zurichois est en cours.

Appel à la prudence

Les autorités appellent la population à se montrer méfiante lorsque de prétendus policiers l'incitent à retirer, verser ou transmettre de l'argent. En effet, la vraie police ne réclame jamais de l'argent ou des données bancaires.

Dans un cas de suspect de ce type, il faut raccrocher et appeler la police au numéro 117. Il faut en outre toujours prendre au sérieux les appels à la prudence des employés de banque.

(ats/nxp)

Créé: 26.06.2019, 11h17

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.