Lundi 23 juillet 2018 | Dernière mise à jour 00:00

Guin (FR) Une ferme a été détruite par le feu

Un agriculteur est parvenu à sauver son bétail des flammes, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le canton de Fribourg.

La grange a été réduite en cendres jusqu'aux murs de soubassement.

La grange a été réduite en cendres jusqu'aux murs de soubassement. Image: Police cantonale fribourgeoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une ferme a été détruite par les flammes dans la nuit de samedi à dimanche à Guin (FR). Le propriétaire a pu sauver les seize bovins qui se trouvaient dans l'étable. Les causes du sinistre sont inconnues.

Lorsque pompiers et police sont intervenus à 01h15, la partie dédiée à l'exploitation agricole de la ferme était déjà entièrement en feu, indique la police cantonale fribourgeoise dimanche dans un communiqué.

Montant des dégâts

Malgré la mobilisation de 60 personnes, la grange a été réduite en cendres jusqu'aux murs de soubassement. Le montant des dégâts n'est pas encore connu, mais est élevé, écrit la police. La partie habitable a, elle, été épargnée. Elle avait été rasée pour des travaux de rénovation, qui étaient en cours.

Trois personnes ont été prises en charge par les secours sur place pour une potentielle intoxication par la fumée et une blessure au pied. Une enquête a été ouverte pour établir les causes du sinistre. (ats/nxp)

Créé: 15.04.2018, 11h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.